En vue de la prochaine présentation d'un essai, je me suis livré à l'exercice délicat de résumer mes recherches. Le titre actuel est Devenir-imperceptible en système paysager et repose sur un axiome simple :

Le paysage n'est pas le monde vu mais une construction culturelle de ce monde.[1]

S'il est une construction culturelle, alors le paysage est un objet culturel au mode d'existence particulier. Mais quel est-il ? Le paysage existe-t-il de notre fait ? Ou bien produit-il des effets qui nous traversent ? En corollaire, allons-nous vers lui ou bien fond-il sur nous ?

04-devenir-imperceptible-en-systeme-paysager-resume.pdf

Note

[1] Denis Cosgrove, Social Formation and Symbolic Landscape, New Jersey, 1983, p. 13.