Je suis heureux d'annoncer que mon dernier article est désormais disponible en ligne, sur le site de la revue Projets de paysage. Dans ce quinzième numéro, nous nous sommes collectivement interrogés sur ce que signifie « observer un paysage » et plus spécifiquement encore, quelles sont les missions d'un observatoire du paysage.

Pour ma part, je me suis concentré sur les observatoires photographiques du paysage. Comment se fait-il que nous nous attachions à photographier le paysage vide ? En effet, dans de nombreuses occurrences en photographie de paysage, la figure humaine est totalement absente des images. Là, quand on lit les critiques, les entretiens ou les analyses dédiés à ce type très particulier de photographie, à part un « on ne voit jamais personne – ou presque – dans vos photos » la réflexion ne va pas beaucoup plus loin.

C'est là que j'ai tâché d'intervenir en prolongeant l'effort, afin de comprendre les raisons photographiques profondes d'un tel engagement. Car ce n'est pas chose aisée que de trouver ces lieux où une image vide peut faire sens. Dans tout cela, le but de mes travaux était de libérer l'épistémologie de son marasme dans les dualismes classiques. C'est vrai, quand on lit ces auteurs, on voit bien comment ils ne cessent de se débattre entre « documentaire » et « art », « contemplation » et « typologie », « factuel » et « construit » ; bref, bien qu'ils ne l'admettront certainement jamais, entre subjectif et objectif (i.e. entre sujet et objet).

De plus, dans ces mêmes critiques, entretiens, et analyses des photos de paysages vides, tout l'accent est mis sur les notions de « neutralité », de « détachement », de « distanciation », trois termes d'ailleurs souvent amalgamés pour décrire la démarche des photographes.

Or, en fin d'article je montre combien ces notions sont fort éloignées de ce que font les photographes et des enjeux épistémologiques soulevés par leurs images. Je tente donc de dépasser cette drôle d'idée de neutralité de l'engagement photographique avec (dans) le paysage, avec un argument pour l'essentiel technique (technologique). Voici un bref extrait :

Schermafbeelding_2017-01-22_om_09.29.02.png

Vous pourrez trouver le texte complet à l'adresse suivante.